La collection Howard Greenberg à la fondation HCB

Gloria Swanson 
(Edward Steichen)


 

J’ai vu cette semaine une superbe exposition de photographies à la Fondation Henri Cartier Bresson, où je n’avais jusqu’à ce jour jamais mis les pieds. Amis parisiens ou visiteurs de passage, courez vite admirer la Collection Howard Greenberg !Vous y découvrirez une invraisemblable succession de chefs d’oeuvre, regroupant de grands noms de la photographie, tels Weegee, Dorothea Lange, Diane Arbus ou William Klein. Un véritable régal pour les yeux ! La “Gloria Swanson” qui ouvre l’exposition est absolument magnifique, et a d’ailleurs été utilisée par Actes Sud pour illustrer la couverture du roman L’enfant des ténèbres, d’Anne-Marie Garat.
 

Children on Fire Escape
(Weegee)

Les clichés sont très variés, et font défiler sous nos yeux plusieurs décennies d’Histoire américaine, mêlant harmonieusement le grandiose et l’intime. L’exposition suscite beaucoup d’émotion, et l’on reste inévitablement “scotché” devant certaines photographies.

 

Livia
(Frederick Sommer)
Migrant Mother
(Dorothea Lange)

 
Les exemples que j’ai choisi de reproduire ici ne représentent évidemment qu’un maigre échantillon des merveilles que j’ai pu admirer lors de ma visite. Je vous conseille vraiment d’y aller si vous en avez la possibilité (cela vous coûtera 6 euros) !

 

Sorties de secours, West Broadway
(Peter Sekaer)

 

Le livre de l’expo n’est pas mal du tout non plus (un peu cher, mais assez complet, avec plein de reproductions de photos).

 

 
——————————————-
 

 
Nouvelle participation au challenge L’art dans tous ses états, organisé par copine Shelbylee.
 

Ils pourraient également vous intéresser :

11 thoughts on “La collection Howard Greenberg à la fondation HCB

  1. Tu me donnes très envie d'aller voir cette exposition!!!
    Et je serai ravie d'admirer l'original de la couverture de L'enfant des ténèbres d'Anne-Marie Garat!

  2. Je n'avais pas repéré cette expo dans l'actualité culturelle mais je la note car ton billet donne vraiment envie d'y aller.

    1. J'avais moi aussi raté Diane Arbus, et j'ai envie de voir davantage d'expos photos à l'avenir. Celles-ci réservent souvent de belles surprises !

  3. Sans ton billet, je serai passée complètement à côté (pas entendu parler de cette expo) et ça aurait été dommage : tes commentaires et les photos de ton billet me donnent très envie d'en savoir plus (heureusement, je viens de regarder sur le site, j'ai jusqu'au 28 avril !)

    1. Ravie de t'avoir donné envie ! Je n'avais moi-même pas entendu parler de cette exposition, avant de tomber par hasard sur une petite notice dithyrambique dans le supplément parisien de Télérama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *