The Vanishing Act of Esme Lennox – Maggie O’Farrell

Lecture commune
pour
le

 

Titre français : L’étrange disparition d’Esme Lennox
eBook Kindle, 2008, environ 290 pages

 
La première phrase :

Let us begin with two girls at a dance.

 

L’histoire :
Iris Lockhart est une jeune femme moderne, qui partage sa vie entre sa boutique de vêtements, son amant (marié) et son “stepbrother” Alex, avec lequel elle entretient une relation fusionnelle et compliquée. La vie d’Iris prend une tournure inattendue lorsque l’asile psychiatrique du coin la contacte, pour la prévenir de la sortie imminente de sa grand-tante Esme Lennox. Oui, mais voilà, Iris n’a jamais entendu parler de cette Esme, qu’on lui présente pourtant comme étant la soeur de sa grand-mère Kitty, elle-même atteinte de la maladie d’Alzheimer. Après bien des hésitations, Iris décide néanmoins d’accueillir chez elle cette mystérieuse parente inconnue, internée depuis l’âge de 16 ans, et semble-t-il oubliée de tous.

 

L’opinion de Miss Léo :

 

J’avais peur d’être déçue, après avoir parcouru en diagonale plusieurs avis très positifs de blogueuses enthousiastes. Ne connaissant à peu près rien de l’intrigue, je m’attendais à lire l’histoire de la rencontre entre une jeune femme et sa vieille tante n’ayant plus toute sa tête, ce qui ne me semblait pas particulièrement emballant à priori. Je fus en réalité très agréablement surprise, puisque j’ai découvert un roman admirable et captivant, que j’ai lu d’une traite jusqu’à trois heures du matin. Impossible de le lâcher ! La nuit fut courte et le réveil douloureux, mais je ne suis pas prête d’oublier la très forte impression ressentie à la lecture de ce très beau texte.

 

L’étrange disparition d’Esme Lennox est un roman à trois voix, d’une grande originalité narrative, qui mêle subtilement les destins d’Iris, Kitty et Esme. Trois femmes, trois caractères, plusieurs époques, le tout porté par un souffle romanesque auquel je n’étais absolument pas préparée. Je me suis totalement laissée emporter par ce superbe récit, qui mêle habilement présent et passé, les souvenirs d’Esme et Kitty se superposant à l’histoire de la rencontre entre Iris et sa grand-tante au regard perdu.J’ai tout de même mis quelques pages avant de m’y retrouver. Le texte semble au départ complètement déstructuré. Il n’y a pas de chapitres, l’auteur alterne sans cesse les points de vue, et l’on ne sait pas toujours si l’on est dans un souvenir, une élucubration de vieille personne sénile ou dans un compte-rendu de faits réels. Passée la phase d’adaptation, l’histoire devient cependant très facile à suivre, et à vrai dire totalement passionnante. Le passé des soeurs Lennox nous est dévoilé par bribes : enfance en Inde dans les années 30, mort du petit frère, retour en Ecosse… Les ellipses sont nombreuses, et ne révéleront que dans les toutes dernières pages le secret de l’internement d’Esme.
 
Car le roman de Maggie O’Farrell est avant tout un drame, une histoire tragique et très triste, terriblement poignante et gorgée d’émotion, d’une grande violence psychologiqueL’étrange disparition d’Esme Lennox traite de la condition féminine dans la première moitié du XXème siècle, quand les jeunes filles de bonne famille ne pouvaient accéder à l’indépendance que par le mariage (autre forme de soumission). Esme, jeune femme peu conventionnelle, embarrasse sa famille et choque la bonne société d’Edinburgh. Prisonnière d’un carcan étouffant, elle tente d’échapper aux contraintes, courant par là même à sa perte. Une vie volée, un destin brisé, un gâchis innommable. J’ai été totalement emballée par l’intrigue, et complètement bouleversée par la chute.

 

Superbe et totalement surprenant ! Un coup de coeur.

 

—————————–
 

 
Encore une nouvelle lecture pour le mois irlandais de Cryssilda. Comme le Roddy Doyle, celle-ci compte également pour le challenge Petit Bac d’Enna (catégorie Prénom) et pour le défi Je lis en anglais de Missbouquinaix, ainsi que pour le challenge Voisins voisines d’Anne.
 

 
 

Ils pourraient également vous intéresser :

22 thoughts on “The Vanishing Act of Esme Lennox – Maggie O’Farrell

  1. J'ai eu un coup de coeur pour cette histoire de femmes et un éclairage pas très glorieux sur une certaine société!
    et moi aussi il avait été mon "prénom" pour le petit bac 2011 😉

    1. J'ai d'autant plus aimé que je n'en attendais pas grand chose au départ !
      Il faudra que je fasse le point sur mes lectures pour ton challenge. Je crois qu'il ne ma manque plus que le végétal pour compléter ma première ligne.

    2. Je confirme il te reste "végétal" (et "gros mot" si tu veux faire le bonus)pour finir ta 1ère ligne 😉

  2. Bonjour!
    Je viens de tomber sur ton blog et je dois dire que j'aime beaucoup tes lectures et tes chroniques. Je vais le suivre régulièrement. Bonne continuation.

  3. C'est un roman qui m'a énormément touchée…. J'en suis encore toute émue.
    As-tu vu The Magdalene sisters qui porte sur un sujet similaire ? C'est un très beau film aussi.

    1. Oui, j'ai adoré The Magdalene Sisters, que j'avais vu au cinéma à sa sortie. Je n'avais pas pensé à faire le rapprochement, mais tu as tout à fait raison. Il faudrait que je le revoie !

  4. J'avais aussi été séduite par ce roman, qui m'avait révélé l'horreur du destin de certaines femmes à l'époque. Un roman à lire !

    1. Tout à fait ! Un roman que je vais probablement offrir et recommander à mon entourage. Plusieurs blogueuses ont signalé la ressemblance avec The Magdalene Sisters (film que j'avais adoré lors de sa sortie ciné). Je n'y avais pas pensé, mais il y a effectivement des similitudes.

  5. Vraiment un beau roman, je suis d'accord avec toi ! Le meilleur que j'ai lu de Maggie O'Farrell. La fin est très "forte", en plus !
    Sur le même sujet, je ne peux que te conseiller "Le testament caché" de Sebastian Barry, qui m'avait bouleversée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *